Présentation du jeu

Introduction au Mahjong japonais

Le Mahjong est l’un des jeux de société les plus populaires pratiqué en Extrême-Orient. Le jeu, d’origine chinoise, s’est vastement répandu à travers le monde et les règles ont ensuite évolué selon les pays. Au Japon, le jeu est pratiqué par plus de 7 millions de personnes et fait partie intégrante de la culture du pays.

 

Une partie de Mahjong

 

Il se joue à 3 ou 4 joueurs et associe tactique, stratégie, calcul et psychologie tout en maintenant une part de hasard. Le principe s’apparente au rami et au poker sous certains aspects, le but du jeu étant de structurer son jeu pour réaliser des combinaisons de tuiles en piochant puis en se défaussant chacun à son tour. Le Mahjong japonais ou « Riichi » se différencie des autres variantes en favorisant la tactique par rapport au facteur chance et apporte son lot de subtilités qui font le charme de ce jeu.

 

Un peu d'histoire

 

Le Mahjong : un jeu d'origine chinoise

 

L'origine du jeu de Mahjong est très controversée mais la thèse la plus plausible serait que des jeux chinois plus anciens, notamment un jeu de cartes du XVe siècle appelé Mǎdiào (馬吊) ou Yèzí (葉子, "les feuilles"), auraient évolué au milieu du XIXè siècle pour aboutir au Mahjong moderne. La parenté du jeu est elle aussi l'objet de controverses : il aurait été créé vers 1860 pendant la rébellion Taiping par des officiers de l'armée rebelle, ou par un notable de Shanghai dans les années 1870, ou encore par deux frères de Ningbo.

C'est en 1895 que le Mahjong est découvert par les Occidentaux, il commence à se répandre aux États-Unis, en Europe et au Japon dans les années 1920. Les règles sont traduites et adaptées selon les pays, et le jeu apparaît sous des noms très variés, comme "Mah-Jongg, Pung-Chow" ou "Game of Thousand Intelligences".

 

Une salle de Mahjong moderne au Japon (Jansou).

 

Au Japon, le jeu est importé en 1924 par un soldat nommé Saburo Hirayama. Le jeu acquiert une popularité grandissante, les règles sont simplifiées par rapport à la version chinoise et de nouvelles sont introduites.

Le Mahjong connaît un développement très rapide après 1945. La pratique du jeu, qui est resté un jeu d'argent, s'organise, se professionnalise et se standardise pour aboutir, dans les années 1960, aux règles japonaises modernes, comme la règle Riichi. On dénombre environ 60,000 salles de Mahjong ou jansou (雀荘)  au Japon à cette époque. La popularité du jeu déclinera ensuite jusqu'à aujourd'hui, le nombre de jansou étant réduit à 9000 environ (2008). Il reste cependant très populaire malgré l'image de jeu d'argent qu'il continue à véhiculer, en attirant des millions de joueurs au Japon. Le jeu fait l'objet d'adaptations dans le monde des jeux vidéos et sur Internet, ou encore en étant le thème principal de nombreux mangas (Akagi, Saki...)

 

  

Le Mahjong dans la culture manga (Mudazumo naki kaikaku, Akagi, Saki)